Ensemble, rénovons la #VillaVictoria
Centre d'hébergement pour les femmes et enfants victimes de violences ღ
Je donne

Du changement dans l'organisation de l'Association !

Après une longue carrière et 12 ans au sein d’ALC, Anne Valérie a décidé de prendre une retraite bien méritée. Directrice du pôle Hébergement Insertion Justice (PHIJ), elle a développé avec ses équipes nombre de projets à l’ouest du département : jeunes sous main de justice, Mineurs Non Accompagnés, personnes isolées, projet Impact, projet AIR… Retour sur ces 12 années mouvementées et place à une nouvelle organisation !

29 mars 2024

Anne-Valerie, pouvez-vous nous raconter votre mission au sein d’ALC et les changements à venir ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je commencerai par dire que j’ai surtout fait à ALC des rencontres étonnantes, avec des personnes qui m’ont réellement bluffée ! Personnes accompagnées, professionnels, bénévoles.. J’ai eu la chance d’y exercer un métier de relations et de projets passionnants.
Je suis arrivée en 2012 à ALC dans le cadre d’une fusion avec l’association Chrétiens Antibes Solidarité dont j’étais directrice (accueil et hébergement de personnes de la rue..) avec des actions essentielles d’accompagnement vers l’emploi ainsi qu’un fort engagement citoyen et bénévole. Cette fusion a permis à ALC de développer ses missions sur l’ouest du département avec une plus grande prise en compte des personnes en grande précarité, notamment des hommes seuls.

J’ai été directrice d’un centre d’hébergement puis en 2014 du pôle Hébergement Insertion Justice qui a progressivement ouvert de nouveaux services dédiés à la réinsertion de publics isolés : mineurs délinquants, mineurs étrangers isolés « MNA »…
Si je devais raconter un souvenir qui m’a particulièrement marqué au cours de ces dernières années, je retiendrais la date du 31 janvier 2023 où nous avons ouvert sur Antibes un accueil d’urgence pour 62 Mineurs Non Accompagnés bloqués à la frontière italienne.
C’était le dernier jour de travail d’Eric Jouan en tant que DG d’ALC et en conséquence, investi dans sa mission jusqu’au bout de la nuit ! Le matin même nous avions pris la décision d’organiser cette mise à l’abri, et en début de soirée les jeunes étaient là ! Nous avons pu ainsi les accueillir tout au long du mois de février, le temps de l’évaluation de leur minorité et de leur réorientation.
En quelques heures les achats de premières nécessités étaient réalisés pendant que la logistique s’organisait. Une réactivité rendue possible grâce à la mobilisation conjointe de l’Etat, du Département, d’associations caritatives,  d’un gestionnaire de résidences hôtelières à Antibes et de salariés d’ALC. Belle opération d’une grande humanité.
Mon départ accélère des changements d’organisation.
Des évolutions se mettent en place depuis le 1er janvier 2024, boostées en effet ces derniers mois par le renouvellement de nos équipes dirigeantes et de terrain. Il s’agit d’une réorganisation portée très collectivement par le Conseil d’administration, le comité de direction et notre Directrice générale dont la vision prospective et l’esprit de décision sont à souligner. Cette réorganisation est facilitée par l’ouverture de nouveaux services. Elle vise à mieux structurer et soutenir le développement d’expertises en intervention sociale, tout en encourageant les coopérations internes et externes. Les pôles deviennent en 2024 des pôles d’expertises spécifiques, organisés à une échelle départementale : Mise à l’abri et Gestion de crise – Protection de l’enfance en danger – Objectif Emploi / Formation – Prévention de la délinquance etc…

 

 

L’année 2024 sera donc active pour ALC avec de belles perspectives et déjà ces derniers mois des mobilités internes très dynamiques et des recrutements qui sont particulièrement favorables à cette réorganisation !