Suivez-nous !

Quand les rêves deviennent réalité...

Témoignage d’une réussite : Diakaridia, ancien Mineur non accompagné (MNA) du Figuier d’ALC

11 janvier 2021

Diakaridia a été accompagné par le Figuier du 15 août 2018 au 11 avril 2019. Inscrit en CAP Espaces verts, passionné par ce métier, il a énormément travaillé pour s’inscrire au concours du Meilleur apprenti de France 2019.
En mars 2019, il est Médaille d’or du département et d’argent pour la Région Paca ! Toujours en 2019, il remporte avec son équipe de football gaëlique le championnat d’Europe en Autriche.
Diakaridia est heureux aujourd’hui. Hébergé en Foyer de Jeunes Travailleurs, il poursuit ses études en bac professionnel.
Honoré cette année par Monsieur Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole, il il a reçu une médaille. Dernièrement, il a été reçu par la direction des Espaces verts de la ville de Nice pour une proposition d’emploi en 2022.
Néanmoins, sa situation reste fragile. Il attend le renouvellement de son titre de séjour « Etudiant ». Son rêve est d’obtenir un titre de séjour « Vie Privée et familiale » (il ne remplit pas encore toutes les conditions), puis de demander la nationalité française.
Avec un parcours scolaire, professionnel et sportif si méritant, on ne peut que souhaiter que ce titre de séjour lui soit délivré à titre honorifique. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé(es) de la suite de cet extraordinaire parcours !

 

 

 

Témoignage, Diakaridia

Je me nomme Diakaridia.
Je suis entré en Europe par l’Italie en 2017 puis en France en 2018. Je suis entré en apprentissage en Espaces verts. Au début, c’était la galère pour les démarches… Grâce à ALC, je m’en suis sorti avec le passeport, le titre de séjour. Et après j’ai continué ma formation. C’était un rêve pour moi de participer au concours du meilleur apprenti de France. Je me suis engagé à fond, avec le soutien de mon entourage. J’ai participé à ce concours en mars 2019. Je me suis entraîné dur. Je n’avais pas de moments même pour mes potes, je ne sortais pas. J’ai fait beaucoup de recherches, de reconnaissances des plantes. Je me concentrais sur ça.
Le jour du concours, ils coupent différentes parties des plantes et tu dois donner leurs 2 noms, français et latin car le nom latin est mondial. Partout où tu iras, il faut connaitre ce nom. Il y a aussi des questions techniques avec un jury international.

Je suis sorti médaillé d’or du département et d’argent pour la région PACA. J’ai eu la meilleure note, 35/40 sur la reconnaissance des plantes.
Puis, le 7 août 2020, le jour de l’indépendance de mon pays, la Côte d’Ivoire, j’ai été contacté pour être honoré au Centre Universitaire Méditerranéen, avec la mairie de Nice. C’était une joie pour moi. J’ai vu l’importance de tout ce que j’ai laissé pour m’intégrer. Je me suis senti aimé par mon entourage, avec des sourires, des félicitations. J’étais trop content ce jour.
Grâce à vous et à mon courage aussi, j’ai pu réussir. Au début ce n’était pas facile, parce qu’on est venu ici, on n’avait rien… Rien, rien, rien du tout. A travers votre aide, vos démarches, on arrive à s’en sortir, avec notre propre courage. Ce que je peux lancer comme message et comme conseil aux jeunes comme moi, c’est de se battre et de réaliser leurs rêves. N’abandonnez jamais ! Moi j’ai eu des difficultés ailleurs, j’ai eu des obstacles pour réaliser mes rêves. Il faut viser un objectif. Il ne faut pas baisser les bras. Moi je ne m’attendais pas à être comme ça aujourd’hui, mais c’est grâce à mon courage et à mes rêves.

Cela peut vous intéresser

Nos dernières actualités

Ac.Sé : VINGT ANS !

Plus de 1000 victimes hébergées et accompagnées en 20 ans, une action couronnée en 2014 du Prix français de prévention…
11 janvier 2021

Ricochets : soutien psychologique aux migrants

Au départ, un constat partagé : de nombreux migrants accueillis sont en souffrance psychique à cause de leur parcours d’exil.
11 janvier 2021