Une danseuse transmet sa passion aux autres…

Avec les dons collectés par ALC, l’association a lancé son premier appel à projets culturels, pour soutenir l’ouverture au monde et à l’autre des personnes accompagnées. Une jeune femme accompagnée par ALC, anime bénévolement un atelier collectif de danse, épaulée par deux travailleuses sociales d’ALC.

20 mai 2022
danse fusion

Favour est une jeune femme nigériane accompagnée par l’association ALC, au sein d’un service du Pôle Prévention Hébergement Insertion, depuis novembre 2016.

Cultivée, curieuse et exigeante, elle a une passion, la danse. Initiée à la danse Afro Fusion, elle a voulu partager sa passion bénévolement avec les autres personnes accueillies au sein du service. C’est ainsi qu’est né le projet Self Love Dance : la danse pour s’aimer, construit en collaboration avec 2 travailleuses sociales du pôle.

texte

« J’ai fait du bénévolat chez APF France Handicap. Nous avions un cours de gymnastique avec les personnes à mobilité réduite, qui étaient très appliquées. Ça leur faisait du bien, tout comme aux professeurs et aux bénévoles… Un jour, je me suis dit que je voulais faire la même chose avec des personnes qui ne savent pas forcément danser. Si on se donne les moyens, on peut faire des choses ».

Favour se souvient également des ateliers théâtre, dispensés par ALC, auxquels elle a participé et pour lesquels une représentation était prévue en mars 2020. Mais le Covid 19 en a décidé autrement. « L’atelier théâtre, j’y ai pris goût. Même si nous n’avons pas pu aller jusqu’au bout, c’était super. Je n’avais jamais été dans un vrai théâtre avant cela. J’ai aimé faire les répétitions dans une troupe, un collectif. »

Les participantes sont très assidues et expriment un intérêt grandissant pour d’autres styles de danses (classique, latines) et d’art comme la photographie (visite du musée de la Photographie lors de l’événement Mars aux Musées).

Le projet a été soutenu, car la danse est un art universel et un moyen d’expression multiple, mais aussi parce que la démarche de Favour est proactive, participative et bénévole. Il s’agit en effet de créer un espace de joie, d’effort, parfois de désaccord, mais aussi de réappropriation de l’image du corps et de revalorisation de l’estime de soi, pour des femmes ayant eu un parcours de vie chaotique et un pouvoir d’agir altéré.

La culture, pour plus d’autonomie et de plaisir à vivre ensemble !

Cela peut vous intéresser

Nos dernières actualités

inauguration de la villa victoria

Inauguration de la Villa Victoria

Celles qui courageusement s’extraient d’une spirale de violence, y sont hébergées et accompagnées par les équipes d’ALC, en partenariat avec…
20 mai 2022
Christophe Perugini

Hub Ukraine : mise à l’abri des familles exilées

Sur le hub régional des Alpes-Maritimes en charge de la mise à l’abri des Ukrainiens, ce mercredi 20 avril, l’ambiance…
20 mai 2022