Témoignage de Carine : le regard bienveillant d’un éducateur

Carine a 20 ans. Elle a grandi dans le quartier de l’Ariane à Nice, élevée par une maman en situation de handicap, ayant grandi sous protection de la DDASS, et par un papa vivant non loin du domicile familial. Depuis le collège, elle bénéficie d’une mesure d’accompagnement à domicile.

30 novembre 2021

Quand elle était enfant, Carine était assez discrète, plutôt timide. Après l’école, elle rentrait directement à la maison, et n’avait pas d’activité extrascolaire. C’est au cours de la classe de 5ème que Carine a bénéficié de la première mesure d’Aide Éducative à Domicile (AED). Cette mesure, qui n’est pas judiciaire, est demandée par les parents. La maman de Carine, qui l’élevait seule avec ses deux frères, était soulagée d’avoir le soutien des éducateurs. Par la suite, c’est une mesure ordonnée par le juge des enfants qui a chargé ALC de l’accompagner grâce au dispositif d’Action Éducative en Milieu Ouvert (AEMO).

À l’issue du collège, après une année de seconde en dents de scie, elle a finalement cessé sa scolarité. Mal entourée, elle a mis du temps à trouver son équilibre.

Pour Carine, c’est une réelle chance d’avoir pu bénéficier des prises en charge avec ALC. Les contacts avec les éducateurs lui ont toujours été bénéfiques. Une relation particulière et de confiance s’est tissée avec chacun d’eux. Elle y a trouvé une oreille attentive, mais aussi des personnes qui savaient parfois mettre des limites, sans la juger.

Aujourd’hui, Carine habite toujours chez sa maman. Peu à peu, elle essaie de se fixer des objectifs pour envisager un avenir par étapes. Malgré des difficultés financières, elle sait qu’elle peut compter sur l’appui des travailleurs sociaux d’ALC pour l’accompagner dans ses démarches. Cela lui permet d’être plus sereine et de se concentrer sur son premier objectif qui est de financer et de passer son permis de conduire. Dans un deuxième temps, Carine reprendra peut-être des études, qui sait ?!
Carine est capable de relever des défis. Le 6 novembre, elle a témoigné de son parcours sur la scène du Théâtre national de Nice, aux côtés de son ancien éducateur à ALC, Laurent Flipo. Sur scène, elle a témoigné avec sincérité, créé l’émotion, et remporté un tonnerre d’applaudissements.

 

Crédits photo : Régis Rocca – TNN

Cela peut vous intéresser

Nos dernières actualités

L'action d'ALC pour protéger les enfants victimes de violences se poursuit !

Un an déjà d’activité pour les 100 mesures de protection des enfants victimes de violences intrafamiliales et de conflits conjugaux…
30 novembre 2021

Édito de Christian Tessier, Président d'ALC : "Une édition spéciale pour nos soutiens"

Les vœux de fin d’année approchent. Chacun d’entre nous est invité à se mobiliser afin d’aider à réaliser les vœux…
30 novembre 2021