Jeune majeur, mais besoin d’un « Coup de pouce » !

18 ans, c’est la majorité légale et la sortie définitive des dispositifs d’aide à l’enfance. Et après ? L’association ALC ne peut pas lâcher ainsi, dans la vie active, les jeunes qu’elle a aidés à grandir. Une bonne raison de chercher pour eux des moyens de transition, grâce aux dons matériels ou financiers qui lui sont faits.

23 mars 2022
Une jeune bénéficiaire du coup de pouce ayant eu don d'un ordinateur

Avec l’équipe éducative, Clarisse a préparé activement l’arrivée de ses 18 ans. Durant trois années, elle a été suivie dans le cadre d’une action éducative en milieu ouvert. Malgré sa motivation, elle n’a malheureusement pas obtenu de « contrat jeune majeur » qui lui aurait donné la possibilité de prolonger les aides dont elle a bénéficié auparavant.

Alors comment faire face à de tels changements, en pleine année scolaire, alors que Clarisse suit une formation qui lui permettrait d’exercer le métier dont elle a tant rêvé ? En effet, soutenu par son père, elle poursuit actuellement un CAP petite enfance. Si tout va bien, elle devrait être diplômée au mois de juin prochain. Grâce à la « garantie jeune », dispositif d’aide à l’accès à l’emploi mis en place par la Mission locale, elle a pu démarrer sa formation professionnelle et financer une partie de son permis de conduire. Auparavant, elle s’était investie dans une mission de service civique dans le bâtiment. Cela lui avait permis de reprendre confiance en elle.

 

Mais alors que Clarisse dispose d’un nouveau logement, puisqu’elle est sortie du dispositif, comment faire pour suivre les cours sans équipement informatique, alors que les cours sont en distanciel en raison de la pandémie ? La question de la mobilité se posera également quand elle sera diplômée, car toutes les structures d’accueil de jeunes enfants ne sont pas accessibles en transports en commun. Elle a donc besoin du permis de conduire. À ce jour, avec ses maigres économies, Clarisse ne bénéficie que de la moitié de la somme nécessaire.

Encouragée par ses éducateurs, Clarisse s’est portée candidate au dispositif « Coup de Pouce » proposé par ALC, destiné à aider les jeunes suivis par l’association à réaliser leur projet de vie. Ce dispositif est financé grâce aux dons collectés par l’association ALC. Clarisse et ses éducateurs ont constitué le dossier présentant son projet. Elle est venue ensuite le défendre au siège de l’association. Le comité a été très sensible à son parcours, sa capacité à surmonter les dangers psycho-sociaux auxquels elle a dû faire face. Un ordinateur portable lui a été attribué ainsi qu’une aide financière pour son permis de conduire. Aujourd’hui, Clarisse est prête à assumer sa nouvelle vie en toute autonomie et à entrer dans la vie active.

MERCI !
C’est grâce à la générosité de nos
donateurs que nous pouvons
soutenir des jeunes dans leur
projet professionnel.
C’est grâce aux dons d’ordinateurs
par Emmaüs Connect,
l’AMADE, des entreprises du territoire,
que nous pouvons fournir
ainsi le matériel nécessaire à des
jeunes en formation.

Cela peut vous intéresser

Nos dernières actualités

Une femme qui aide les réfugiés ukrainiens

Vos dons à ALC : retour sur une année pleine de générosité

Déplacés ukrainiens, enfants isolés de la protection de l’enfance, familles sans domicile… Depuis 1911, ALC protège les plus vulnérables d’entre…
23 mars 2022
Une auxiliaire puéricultrice à ALC

Accompagnement à la parentalité

Faustine a 28 ans. Avec une expérience plutôt dans l’accueil collectif de la petite enfance, elle souhaitait s’orienter vers la…
23 mars 2022